CABINET D'AVOCAT ARNAUD SOTON
AVOCATS FISCALISTES
CABINET D'AVOCAT ARNAUD SOTON
AVOCATS FISCALISTES

Déductibilité des loyers reversés en application d’un contrat de location mandatée.


Conformément aux disposition de l’article 1586 sexies, I-4-b du CGI, les loyers afférents aux biens corporels pris en location pour une durée de plus de six mois ne sont pas déductibles de la valeur ajoutée servant de base au calcul de la CVAE.

Le Conseil d’État juge que ces dispositions ne font obstacle à la déductibilité des sommes comptabilisées en loyers que si elles sont afférentes à des biens pris en location par le redevable lui-même.

Une société qui, en application d’un contrat de « location mandatée », encaisse des loyers puis les reverse à la société propriétaire des biens donnés en location peut déduire les sommes ainsi reversées de la valeur ajoutée servant au calcul de sa CVAE.

CE 22-11-2022 n° 458924.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Validité d’un testament olographe.

Prorogation jusqu'au 31 décembre 2026 des exonérations temporaires de CFE et de TFPB en faveur des activités dans les ZRCV.

Déclaration des comptes ouverts, détenus, utilisés ou clos à l'étranger.

Catégories